• J'aime

    Ce matin, sur ma page Facebook, je lançais ce petit exercice:

     

     

     

    L'idée m'est venue parce que j'ai remarqué, que dans les mails que je reçois, notamment pour les e-relookings, la partie descriptif est toujours pleine de "défauts".

    Mes clientes ne voient, pour la plus part, que ça,
    Et je trouve ça réellement triste..
     
    Les complexes ça se comprend, c'est humain d'en avoir, et ils sont plus ou moins nombreux/difficiles à surmonter selon la personne, mais ne voir QUE ça fait qu'en fait, on oublie de regarder les choses positives, les atouts... Certaines affirment même ne pas en avoir, impossible selon moi.
     
    C'est très important de prendre le temps de se regarder en face, de prendre conscience et de s'obliger à voir et à accepter, surtout, ce qu'on a de joli.
     
    On vit dans une société où se trouver belle est presque mal vu... du coup ça n'arrange pas les choses...
     
    Je l'ai déjà dit et je le répète parce que j'y crois fortement: plus on déteste notre corps et pire ce sera, si on est cléments avec lui, si on en prend soin, si on apprend à l'aimer, au moins un peu, il nous le rendra.
     
    Bon et bien, je crois que c'est aussi à mon tour de jouer:
     
     

    J'aime mes yeux, parce que ce sont les yeux de mon père, et qu'encore aujourd'hui je me surprend à regarder les siens avec admiration, comme si je les découvrais, même après 30 ans, 

    J'aime mes sourcils fournis et épais, sourcils que j'ai longtemps détesté pour les mêmes raisons,

    J'aime mes seins, ni trop petits ni trop gros, qui ont nourri 2 fois,

    J'aime mon ventre, même si il n'est plus tout plat, et malgré la cicatrice qui a fait de moi une mère, comment ne pas l'aimer, il a donné la vie,

    J'aime mes hanches, parce que la main de mon amoureux dessine une jolie courbe lorsqu'elle passe dessus,

    J'aime mes pieds, j'aime mes pieds dans mes sandales, dans mes escarpins, dans mes ballerines ou mes spartiates... Ils sont jolis. J'aime mes pieds parce qu'ils me permettent d'assouvir ma passion pour les chaussures, parce qu'ils me font sentir femme sur 12 cm, enfant quand ils touchent le sable, maman quand ils jouent au foot, 

    J'aime ma peau, mes hommes aiment bien se blottir contre moi, me caresser les joues, le dos, ou la main, ils adorent ils disent que c'est tout doux, alors j'adore aussi,

    J'aime ma silhouette en général, enfin j'essaie, ce n'est pas facile tous les jours car il y a plein de choses que je déteste aussi, mais on s'en fout, j'ai décidé de faire pencher le miroir du bon côté. 

     

     

     

    Continuez à jouer surtout, TOUT LES JOURS...

     

    Baci,

    « Embrasse-moi sur la bouche!Décryptage de looks: VMA 2013 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Août 2013 à 10:24
    Ninie Pouce

    Lorsqu'on a pas le moral et qu'on se trouve des défauts, il faut penser que chacun se réveille un jour avec la tête en vrac, les cernes jusque par terre, un petit bouton, ou un kilo en trop. Personne n'est parfait et je connais de très belles femmes imparfaites qui ont tout le charme qu'il faut ! (quand je dirais que je ressemble à rien du tout, tu me balanceras cette phrase dans la tronche hein)

    2
    katybrode
    Vendredi 23 Août 2013 à 10:40

    Merci Sé ! c'est très très vrai tout ce que tu dis là

    je travaille sur moi depuis 3 ans maintenant et ça va mieux, beaucoup mieux !

    un jour quand je serais riche, je viendrai même te voir pour continuer la "métamorphose" :-p

    3
    Vendredi 23 Août 2013 à 11:29

    coucou, j'aime bien ton exercice, je le valide à 1 000% :) ! ça fait un bail que je me suis pardonnée mes complexes en ayant notamment ce regard plus positif sur moi  (et ma vie), et puis un p'tit truc : je me suis dit un jour que vu que je ne jugerai jamais une personne à son apparence physique, il serait temps que je m'applique à moi même ce principe ;), ça m'a calmée, lol :)) 

    4
    Vendredi 23 Août 2013 à 12:00

    Sur ta page je te disais que j'aime mon dos parce que je le trouve sexy.
    Mais finalement, j'ai aussi ma cambrure, parce qu'elle est de famille.
    Ma bouche quand je la maquille.
    Tout comme toi, mes seins qui ont nourri 2 fois.
    Et mes mains, qui me rappellent tant de choses.

     

    Très bel article. Et une jolie façon de se reprendre en main !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :